La France et l'Allemagne ont finalement une position commune sur la réforme de la zone euro

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, aime comparer la zone euro à une maison à réparer. Fixe le toit, conseille-t-il, tandis que le temps économique est favorable. Les dirigeants de toute l'Union européenne auront l'occasion de suivre ce conseil lors de la réunion du Conseil européen qui se tiendra à Bruxelles les 28 et 29 juin.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, aime comparer la zone euro à une maison à réparer. Fixe le toit, conseille-t-il, tandis que le temps économique est favorable. Les dirigeants de toute l'Union européenne auront l'occasion de suivre ce conseil lors de la réunion du Conseil européen qui se tiendra à Bruxelles les 28 et 29 juin.

En préparation, Emmanuel Macron, président de la France, et Angela Merkel, la chancelière allemande, ont présenté des propositions conjointes de réformes le 19 juin. Résultat de semaines de négociations ministérielles, ils ont réconcilié des divergences de longue date sur l'avenir du bloc monétaire et ont ouvert la voie à un débat plus large. Dans une victoire pour M. Macron, les Allemands ont consenti à un budget de la zone euro. Dans d'autres domaines, notamment la réforme bancaire, les progrès risquent de se ralentir.

Les réformes visent à remédier aux faiblesses institutionnelles révélées au cours des années qui ont suivi la crise financière. Manquant de contrôle sur les taux d'intérêt et la capacité de dévaluer leurs devises, certains pays ont eu du mal à faire face aux chocs économiques violents. Certains, comme la Grèce, étaient bloqués dans une «boucle de malheur» où les banques bancales déstabilisaient les gouvernements qui les soutenaient, ce qui affaiblissait à son tour les banques détenant des obligations d'État.

Pour être juste, le bloc a déjà fait beaucoup de choses. Au plus fort de la crise, un fonds de renflouement a été concocté pour les prêts d'urgence aux pays qui ont perdu l'accès aux marchés de capitaux. En 2012, la zone euro a convenu d'établir une union bancaire pour contenir les risques et briser la boucle de la catastrophe. La Banque centrale européenne supervise désormais toutes les banques d'importance systémique de la zone euro. Si une banque doit être démantelée, le Conseil de résolution unique fournit un financement à court terme et impose des pertes aux créanciers, en limitant le coût pour le contribuable.

Mais plus de cinq ans après, l'union bancaire reste incomplète. M. Macron tient à la fois à faire avancer les réformes restantes et à aller plus loin. Sa proposition de budget pour la zone euro vise à assurer que les économies des membres continuent à converger et à aider ceux qui sont secoués par des événements extérieurs. Les nouveaux Premiers ministres en Italie et en Espagne semblent être d'accord.

Les Allemands, les Néerlandais et les Nordiques, cependant, résistent à la mise en commun des risques à travers le bloc. Ils craignent que les pays fiscalement prudents finissent par subventionner les pays prodigues. L'Italie, où une version antérieure de la nouvelle coalition gouvernementale semblait mépriser les règles de dépenses de la zone euro, ne les aura pas rassurées.

Le compromis franco-allemand ouvre la voie à différentes propositions de la Commission européenne. Le premier concerne la réforme du fonds de sauvetage des souverains de la zone euro, le mécanisme européen de stabilité (MES). Cela servirait de filet de sécurité à son conseil de résolution bancaire, renforçant ainsi l'union bancaire. Et les pays qui ont fait preuve de prudence, mais qui subissent un choc économique, auraient accès, à des conditions relativement clémentes, à une ligne de financement prudente, de sorte qu'ils pourraient chercher de l'argent avant de perdre leur accès aux marchés. Jusqu'à présent, la plupart des prêts ESM ont été accordés à des pays déjà coupés des marchés et subordonnés à la mise en œuvre de réformes structurelles rigoureuses.

Selon Guntram Wolff de Bruegel, un groupe de réflexion serait un pas en avant. Mais il pense que les réformes devraient aller plus loin. Les Français et les Allemands ont accepté de garder la gouvernance du fonds de renflouement inchangée. Mais c'est trop compliqué. Pour être exploité, les ministres des Finances doivent parvenir à un accord unanime. Les lois nationales signifient que les parlements de certains pays, notamment l'Allemagne, doivent donner leur approbation. Cela pourrait empêcher le fonds de liquider rapidement une banque en faillite au cours d'une fin de semaine, comme il se doit.

Mais les Allemands ont insisté sur le contrôle national, en disant qu'il n'a pas retardé la prise de décision jusqu'à présent. Leurs réserves ont également bloqué les progrès immédiats vers un système commun d'assurance-dépôts. M. Juncker avait espéré apaiser les craintes des Nordistes par une mise en œuvre progressive au cours de laquelle le fonds commun allait prêter aux systèmes nationaux en cas de difficultés. Son espoir que l'union bancaire serait terminée d'ici 2019 semble maintenant irréaliste. Une proposition de la commission de créer des titres adossés à un pool d'obligations souveraines a été supprimée. Sans cela, les banques seront peu incitées à diversifier le risque souverain.

Le prix de M. Macron est une concession de l'Allemagne sur le budget de la zone euro. Pour la première fois, soulignent les Français, l'Allemagne a reconnu que la stabilisation macroéconomique ne concerne pas seulement les gouvernements nationaux, mais une préoccupation commune. Bien que M. Macron envisage un budget dans la région de plusieurs pour cent du PIB, Mme Merkel est connue pour vouloir quelque chose de plus stingier. Néanmoins, comme le dit M. Macron, ce serait un «vrai budget avec des revenus annuels». Il aimerait que le gouvernement perde directement des revenus, éventuellement à partir d'une taxe sur les transactions financières, même si cela serait litigieux.

La majeure partie de l'argent serait investie dans l'innovation, aidant la convergence économique. Il est également fait mention d'un fonds de stabilisation du chômage qui servira de ligne de crédit d'urgence pour les assurances-chômage nationales.

La majeure partie de l'argent serait investie dans l'innovation, aidant la convergence économique. Il est également fait mention d'un fonds de stabilisation du chômage qui servira de ligne de crédit d'urgence pour les régimes nationaux d'assurance chômage. Mais une telle conception, qui s'accorde avec la nervosité allemande au sujet des transferts fiscaux, pourrait ne pas être suffisante dans les ralentissements profonds.

M. Macron et Mme Merkel peuvent finalement se mettre d'accord sur les mérites d'un budget central. Mais les autres doivent maintenant être convaincus. Le partenaire de la coalition de Mme Merkel, la Christian Social Union, a exprimé son scepticisme. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a déclaré qu'il ne voyait aucun intérêt à ce que les pays gardent leurs finances publiques en ordre. Pourtant, même un toit bien entretenu peut provoquer une fuite.
Nom

achats-intelligents,1,actualites-assurance,221,alliance-assurance,6,allianz,11,allianz-assurance,32,allstate,2,assurance-allianz,9,assurance-asie,2,assurance-auto,167,assurance-auto-2019,31,assurance-automobile,26,assurance-avis,3,assurance-aviva,8,assurance-britannique,1,assurance-canada,12,assurance-chine,4,assurance-chubb,8,assurance-civile,8,assurance-coree,1,assurance-etats-unis,17,assurance-habitation,25,assurance-inde,6,assurance-irlande,1,assurance-japon,4,assurance-limousin,2,assurance-lloyd,3,assurance-lloyds,3,assurance-maladie,34,assurance-moto,1,assurance-nouvelle-zelande,1,assurance-retraite,1,assurance-royaume-uni,9,assurance-sante,46,assurance-scooter,1,assurance-usa,1,assurance-vie,95,assurance-vie-2019,22,assurance-voiture,10,Assurance-voyage,58,assurances-aig-france,3,assureur,2,asurance-axa,29,auto-assurance,27,axa,25,axa-asurance,41,banque,17,brexit,23,brexit-france,13,canada-assurance,8,chubb,7,chubb-assurance,11,chubb-france,5,cinema,2,courtiers,3,courtiers-assurance,6,culture,1,cyber-assurance,14,dernieres-actualites,66,droit-assurances,2,economie,45,economie-actualites,6,economie-americaine,1,economie-canada,2,economie-chine,4,economie-europeenne,7,economie-france,3,emploi,4,entreprise,4,entreprises,7,finance,143,finance-assurance,87,financement,8,financier,50,financiere,9,financierement,1,financieres,5,france,33,franchise-assurance,6,fraude-assurance,42,immobilier,1,insurtech,6,investissement,5,investit,5,lemonade,2,lloyd,2,lloyd-assurance,3,lloyds,4,lloyds-assurance,3,marche-assurance,6,news-economie,8,pacifica-assurance,2,pret-de-credit,3,prudential-assurance,2,reassurance,1,retraite,1,royaume-uni,3,sante-france,1,societe,6,soins-medicaux,1,sport,3,technologie,9,voiture,8,voitures,5,zurich-assurance,1,
ltr
item
Journal de l'assurance: La France et l'Allemagne ont finalement une position commune sur la réforme de la zone euro
La France et l'Allemagne ont finalement une position commune sur la réforme de la zone euro
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, aime comparer la zone euro à une maison à réparer. Fixe le toit, conseille-t-il, tandis que le temps économique est favorable. Les dirigeants de toute l'Union européenne auront l'occasion de suivre ce conseil lors de la réunion du Conseil européen qui se tiendra à Bruxelles les 28 et 29 juin.
Journal de l'assurance
http://www.journalassurance.com/2018/06/la-france-et-lallemagne-ont-finalement.html
http://www.journalassurance.com/
http://www.journalassurance.com/
http://www.journalassurance.com/2018/06/la-france-et-lallemagne-ont-finalement.html
true
4010052063612311811
UTF-8
Loaded All Posts Not found any posts VOIR TOUT Voir plus Reply Cancel reply Delete By Home PAGES POSTS VOIR TOUT RECOMMENDED FOR YOU LABEL ARCHIVE SEARCH ALL POSTS Not found any post match with your request Back Home Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat January February March April May June July August September October November December Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Followers Follow THIS CONTENT IS PREMIUM Please share to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy
actualites-assurance allianz allianz-assurance assurance-allianz assurance-asie assurance-auto assurance-auto-2019 assurance-automobile assurance-aviva assurance-britannique assurance-canada assurance-chine assurance-chubb assurance-coree assurance-etats-unis assurance-habitation assurance-inde assurance-japon assurance-limousin assurance-lloyd assurance-lloyds assurance-maladie assurance-moto assurance-nouvelle-zelande assurance-retraite assurance-royaume-uni assurance-sante assurance-scooter assurance-usa assurance-vie Assurance Voiture Assurance-voyage assurances-aig-france assureur asurance-axa auto-assurance axa axa-asurance banque brexit brexit-france canada-assurance chubb chubb-assurance chubb-france courtiers courtiers-assurance cyber-assurance dernieres-actualites droit-assurances emploi entreprise entreprises finance finance-assurance financement financier financiere financierement financieres france fraude-assurance immobilier insurtech investissement investit lloyd lloyd-assurance lloyds lloyds-assurance pret-de-credit prudential-assurance reassurance retraite royaume-uni sante-france societe soins-medicaux voiture voitures zurich-assurance économie