L'Allemagne et la France veulent un fonds d'assurance chômage de la zone euro

BRUXELLES (Journal Assurance) - La France et l'Allemagne veulent mettre en place un fonds pour aider les pays de la zone euro à payer les indemnités de chômage en cas de grave récession économique et feront une proposition détaillée d'ici décembre.

La hausse du chômage a contribué à l'euro-scepticisme dans plusieurs États de l'UE. L'Italie a enregistré des taux de chômage à deux chiffres depuis la crise de la dette de 2012 et a vu des groupes anti-establishment et eurosceptiques devenir ses principaux partis.

Les feuilles de route française et allemande, décrivant leur position sur l'approfondissement de l'intégration de la zone euro, seront discutées jeudi par les ministres des finances et par les dirigeants de l'UE le 29 juin.

Le Fonds européen de stabilisation du chômage fonctionnerait au moyen de prêts plutôt que de transferts au pays dans le besoin.

Il suppose que chaque pays de la zone euro disposerait d'un système national d'assurance chômage, qui devrait être équilibré sur le cycle économique et constituer des réserves dans les bons moments.

"Dans une crise économique grave, les systèmes nationaux pourraient alors être complétés par un fonds de stabilisation au niveau de la zone euro", indique le document.

"Le fonds pourrait prêter de l'argent à un système national de sécurité sociale au milieu d'une crise économique qui entraîne des pertes d'emplois importantes."

Une fois la crise économique terminée, le pays devra rembourser les fonds empruntés.

L'idée fait écho à une proposition du président du fonds de sauvetage de la zone euro, Klaus Regling.

Une autre manière pour le budget de la zone euro de stabiliser une économie frappée par un «choc significatif» serait de suspendre temporairement les contributions de ce pays au budget de la zone euro et de faire payer la contribution par le fonds de sauvetage du mécanisme européen de stabilité.

La contribution serait alors remboursée au fil du temps par le pays lorsque son économie se rétablira.

La Commission européenne a fait une proposition différente le mois dernier, ciblant le chômage de manière indirecte.

Il a suggéré que 30 milliards d'euros soient prévus dans le prochain budget septennal de l'UE pour soutenir les investissements dans les pays de la zone euro en période de crise économique.

Le déclencheur proposé pour dépenser cet argent serait une forte augmentation du chômage.
Share:
 
DMCA.com Protection Status actualites-assurance allianz allianz-assurance assurance-allianz assurance-asie assurance-auto assurance-auto-2019 assurance-automobile assurance-aviva assurance-britannique assurance-canada assurance-chine assurance-chubb assurance-coree assurance-etats-unis assurance-habitation assurance-inde assurance-japon assurance-limousin assurance-lloyd assurance-lloyds assurance-maladie assurance-moto assurance-nouvelle-zelande assurance-retraite assurance-royaume-uni assurance-sante assurance-scooter assurance-usa assurance-vie Assurance Voiture Assurance-voyage assurances-aig-france assureur asurance-axa auto-assurance axa axa-asurance banque brexit brexit-france canada-assurance chubb chubb-assurance chubb-france courtiers courtiers-assurance cyber-assurance dernieres-actualites droit-assurances emploi entreprise entreprises finance finance-assurance financement financier financiere financierement financieres france fraude-assurance immobilier insurtech investissement investit lloyd lloyd-assurance lloyds lloyds-assurance pret-de-credit prudential-assurance reassurance retraite royaume-uni sante-france societe soins-medicaux voiture voitures zurich-assurance économie