Commission Juncker: L'UE est-elle couverte contre tous les risques?

La nouvelle commission Juncker me rassure, mais qu'est-ce qui peut expliquer ce sentiment? Tout d'abord, il y a une concentration claire d'objectifs qui mettent l'accent sur la croissance et la création d'emplois qui sont si nécessaires en Europe.

De plus, Jean-Claude Juncker n'a soulevé que quelques questions sur lesquelles le collège pourrait travailler. Par exemple, la compétitivité de l'UE, la réalisation du marché unique numérique et une politique énergétique européenne résiliente sont tous essentiellement des thèmes de la commission Barroso qui ont été revus pour la période 2014-2019.

Il semble que Juncker tentera de résoudre les problèmes actuels de l'Europe de manière pragmatique, au lieu de lancer de toutes nouvelles politiques avec des idées novatrices. Cependant, la concentration des efforts sur quelques priorités clés pourrait constituer un risque pour le succès perçu de l'équipe de Juncker dans son ensemble. Il n'y aura pas de place pour des excuses si elle ne parvient pas à livrer.

L'aspect le plus novateur du plan de M. Juncker est la déclaration «pas d'élargissement durant mon mandat», qui pourrait être interprétée comme une assurance prudente qu'il y aura au moins une suspension de cinq ans des débats autour des frontières de l'UE et la ratification des nouveaux États membres .

Cependant, cela pourrait également être considéré comme un risque, étant donné que les élargissements précédents ont contribué à la stabilisation de l'Europe centrale et orientale. Il pose la question de savoir s'il existe une meilleure politique d'assurance pour un voisinage européen stable que par l'élargissement.

Une bonne nouvelle se présente sous la forme d'une transparence accrue sous la responsabilité principale des vice-présidents Frans Timmermans et Kristalina Georgieva. Leurs réputations au niveau national, européen et international les précèdent et, sous leur supervision, tous les accords législatifs doivent devenir plus accessibles aux citoyens de l'UE.

Tout comme ceux qui souscrivent à une nouvelle police d'assurance veulent comprendre les termes et conditions, les évaluations d'impact seront menées tout au long du processus de prise de décision. Cela peut être interprété comme un pas positif vers la transparence, mais la question du calendrier devrait être soulevée.

Comment les analyses d'impact seront-elles effectuées sur les amendements à une proposition de la Commission proposés par le Parlement européen ou le Conseil des ministres, alors que la durée du processus est déjà critiquée?

L'UE a longtemps été sous le reproche de son manque d'ambition et d'un retard marqué dans la présentation de propositions concrètes aux citoyens de l'UE. D'après ces exemples, il semble que la nouvelle commission, tout en cherchant à inspirer un sentiment de confiance et de sécurité, risque de faire face à des problèmes similaires à ceux de ses prédécesseurs.
Share:
 
DMCA.com Protection Status