France Qualité de l'air : l’Etat "en faveur de la mobilité propre et de la qualité de l’air".

L'UE a pris le temps de la réflexion. La décision de la Commission devait initialement être annoncée mi-mars, mais elle a finalement pris le temps de la réflexion. Elle avait accordé une "dernière chance" aux neuf États membres, considérés comme les mauvais élèves de l'UE, dont les cinq premières économies de l'Union et surnommés le "bloc toxique" par le Bureau européen de l'environnement (BEE), une ONG basée à Bruxelles. L'exécutif européen exigeait d'eux "des mesures additionnelles crédibles, opportunes et efficaces". Les neuf pays ciblés ont dû présenter un plan d'action.


La France a été renvoyée jeudi devant la cour de justice de l'Union européenne pour non-respect des normes de qualité de l’air

La Commission européenne, après plus d'une décennie de mises en garde, a décidé jeudi de renvoyer six Etats membres devant la justice de l'UE, dont la France et l'Allemagne, mis en cause pour ne pas respecter les normes de qualité de l'air. Les premières mises en garde étaient tombées dès 2005, début d'une très longue procédure d'infraction engagée par l'exécutif européen, garant du respect des réglementations communautaires.
"Nous avons attendu longtemps et nous ne pouvons pas attendre plus. Nous ne pouvons pas avoir des plans d'action qui nous disent que le respect des règles se fera à un moment donné, parfois après 2020, voire 2025", a justifié le commissaire européen à l'Environnement Karmenu Vella lors d'un point presse.

Non-respect des limites fixées pour les émissions NO2. Neuf pays au total étaient sous la menace d'être renvoyés devant la justice européenne. L'Espagne, la Slovaquie et la République tchèque ont échappé, cette fois-ci au moins, à la punition. L'Allemagne, la France et le Royaume-Uni sont sanctionnées pour le non-respect des limites fixées pour les émissions de dioxyde d'azote (NO2), qui s'échappent des pots d'échappement et étouffent les agglomérations congestionnées. La Hongrie, l'Italie et la Roumanie sont quant à eux mis en cause pour la présence élevée et persistante de particules fines (PM10), ces matières (poussière, fumée, suie, pollen) présentes dans l'air dont la concentration est aggravée par la pollution.


400.000 décès prématurés. Selon l'Agence européenne de l'environnement, la pollution aux particules fines est responsable de près de 400.000 décès prématurés par an, dont 66.000 en Allemagne, 60.000 en Italie et 35.000 en France. Pour le NO2, les morts prématurées sont estimées à 75.000 par an en Europe, dont 14.000 au Royaume-Uni, 12.800 en Allemagne et 9.300 en France.

La Commission européenne a décidé jeudi de renvoyer la France et cinq autres Etats membres devant la Cour de justice de l'UE en raison de leurs manquements répétés à leurs obligations en matière de qualité de l'air. 

Le gouvernement est déterminé à "accélérer les mesures en faveur de la qualité de l'air", ont assuré jeudi Nicolas Hulot et Elisabeth Borne après le renvoi de la France devant la Cour de justice de l'UE. "Le gouvernement est résolu à agir avec les territoires et la Commission européenne pour permettre à chacun de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé, et mettre fin à ce contentieux dans les délais les plus courts possibles", a déclaré le ministre de la Transition écologique dans un communiqué commun avec sa collègue des Transports.

De nouvelles mesures annoncées en juin. "Avec Elisabeth Borne, nous annoncerons un paquet de nouvelles mesures qui seront inscrites dans la loi d'orientation des mobilités en juin", a-t-il rappelé. La Commission européenne a décidé jeudi de renvoyer la France et cinq autres Etats membres devant la Cour en raison de leurs manquements répétés à leurs obligations en matière de qualité de l'air. 


La France épinglée. La France est visée pour le non-respect des valeurs fixées pour le dioxyde d'azote (NO2) issu des pots d'échappement, principalement dans les agglomérations. La Commission avait accordé en janvier une "dernière chance" aux pays concernés, leur réclamant un plan d'action.

La France l'avait soumis en février, avant de présenter également des plans spécifiques pour les 14 zones les plus polluées du pays, que Nicolas Hulot avait jugés "à la hauteur des enjeux". Mais même si la France a fait "beaucoup d'efforts", "de nombreuses mesures ne sont pas juridiquement ancrées dans la législation", a indiqué un responsable au sein de la Commission européenne, décrivant des "effets d'annonce qui doivent être concrétisés".

Mettre en avant le covoiturage. "La France risque de lourdes amendes, il faut éviter la sanction, rassurer la Cour de Justice européenne", explique-t-on au ministère de l'écologie, et faire baisser la pollution très vite. Par exemple, pour inciter au covoiturage, le gouvernement va proposer aux villes de créer sur la route des voies réservées au covoiturage. Des tests ont d'ailleurs lieu en ce moment sur l'autoroute A86 près de Paris. L'Etat veut aussi permettre aux employeurs de rembourser une partie des trajets domicile/travail de leurs salariés quand ils utilisent le covoiturage.



Plus de "zones à faible émission". Mais la priorité pour faire baisser rapidement la pollution, c'est d'instaurer dans les agglomérations des "zones à faible émission" où les véhicules les plus polluants ne pourront plus entrer. Cela existe seulement à Paris et à Grenoble, il faut en créer d'autres. "Il s'agit de pouvoir mobiliser ces territoires avec des soutiens financiers. Pour l'instant, ce ne sont que des mesurettes qui ont été mises en place", estime Pierre Cannet, du WWF. "La qualité de l'air est un problème, un fardeau majeur, il faut des solutions de la part du gouvernement", martèle-t-il. Les mesures présentées seront seulement incitatives et elles reposeront beaucoup sur les villes. "Ce n'est pas à l'Etat de faire le travail à la place des élus" confie-t-on au ministère. Un plan concernant le vélo sera aussi dévoilé, au mois de septembre, avec l'objectif de multiplier par trois l'utilisation du vélo d'ici 2024.
Share:
 
DMCA.com Protection Status actualites-assurance allianz allianz-assurance assurance-allianz assurance-asie assurance-auto assurance-auto-2019 assurance-automobile assurance-aviva assurance-britannique assurance-canada assurance-chine assurance-chubb assurance-coree assurance-etats-unis assurance-habitation assurance-inde assurance-japon assurance-limousin assurance-lloyd assurance-lloyds assurance-maladie assurance-moto assurance-nouvelle-zelande assurance-retraite assurance-royaume-uni assurance-sante assurance-scooter assurance-usa assurance-vie Assurance Voiture Assurance-voyage assurances-aig-france assureur asurance-axa auto-assurance axa axa-asurance banque brexit brexit-france canada-assurance chubb chubb-assurance chubb-france courtiers courtiers-assurance cyber-assurance dernieres-actualites droit-assurances emploi entreprise entreprises finance finance-assurance financement financier financiere financierement financieres france fraude-assurance immobilier insurtech investissement investit lloyd lloyd-assurance lloyds lloyds-assurance pret-de-credit prudential-assurance reassurance retraite royaume-uni sante-france societe soins-medicaux voiture voitures zurich-assurance économie