La France ferme l'interdiction de téléphonie mobile dans les écoles à partir de septembre

La France ferme l'interdiction de téléphonie mobile dans les écoles à partir de septembre
Les législateurs français ont conclu un accord sur un projet de loi qui interdirait l'utilisation des téléphones portables dans les écoles à partir de septembre, l'un des engagements pris par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle de l'an dernier.

Les sénateurs et les députés de l'Assemblée nationale ont conclu mercredi soir l'accord sur l'interdiction des trois niveaux d'enseignement français (primaire, collège et lycée), sauf à des fins éducatives.

Les étudiants auront désormais "le droit de se déconnecter", a commenté jeudi Cathy Racon Bouzon, une députée du parti de la république Macron en mouvement (LREM).

Les enseignants ont appelé à l'interdiction de réduire une distraction croissante dans les salles de classe, avec près de neuf adolescents français sur dix âgés de 12 à 17 ans maintenant propriétaire
un smartphone.

En plus de réduire le temps d'antenne, le projet de loi vise également à protéger les enfants contre les contenus en ligne dangereux tels que la violence ou la pornographie, ainsi que
Harcelement sur internet.

Cela permet également aux enseignants de confisquer des téléphones plus facilement si nécessaire.

Chaque école décidera de la façon d'appliquer l'interdiction, par exemple en demandant aux élèves de les remettre en entrant dans les locaux de l'école ou en les obligeant à:
Gardez-les dans leur sac à dos.

Le ministre de l'Education, Jean-Michel Blanquer, avait défendu le plan du gouvernement en juin comme "une loi pour le 21ème siècle" et la "révolution technologique".

Les critiques ont appelé le projet de loi une tentative «purement esthétique» de résoudre les écoles de bataille face à des téléphones mobiles, soulignant que les écoles déjà
avoir l'option d'interdire les téléphones.

Mais la recherche montre que de nombreux élèves admettent avoir violé de telles règles.

Et une vaste étude américaine publiée mardi a révélé que l'utilisation massive par les adolescents de médias numériques tels que les textos, le streaming et les réseaux sociaux pourraient être liés
à une augmentation des symptômes du trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention (TDAH).

Le projet de loi est prévu pour les votes finaux au Sénat le 26 juillet et à l'Assemblée nationale le 30 juillet.
Share:
 
DMCA.com Protection Status actualites-assurance allianz allianz-assurance assurance-allianz assurance-asie assurance-auto assurance-auto-2019 assurance-automobile assurance-aviva assurance-britannique assurance-canada assurance-chine assurance-chubb assurance-coree assurance-etats-unis assurance-habitation assurance-inde assurance-japon assurance-limousin assurance-lloyd assurance-lloyds assurance-maladie assurance-moto assurance-nouvelle-zelande assurance-retraite assurance-royaume-uni assurance-sante assurance-scooter assurance-usa assurance-vie Assurance Voiture Assurance-voyage assurances-aig-france assureur asurance-axa auto-assurance axa axa-asurance banque brexit brexit-france canada-assurance chubb chubb-assurance chubb-france courtiers courtiers-assurance cyber-assurance dernieres-actualites droit-assurances emploi entreprise entreprises finance finance-assurance financement financier financiere financierement financieres france fraude-assurance immobilier insurtech investissement investit lloyd lloyd-assurance lloyds lloyds-assurance pret-de-credit prudential-assurance reassurance retraite royaume-uni sante-france societe soins-medicaux voiture voitures zurich-assurance économie