L'UE rejette les préoccupations du Royaume-Uni concernant la continuité des contrats d'assurance après le Brexit

L’avertissement de la Banque d’Angleterre selon lequel le Brexit menace des milliards de livres de contrats financiers fait la sourde orei...

L’avertissement de la Banque d’Angleterre selon lequel le Brexit menace des milliards de livres de contrats financiers fait la sourde oreille à Bruxelles.

Valdis Dombrovskis, responsable de la politique des services financiers de l’Union européenne, a rejeté une alerte lancée par le gouverneur de la BOE, Mark Carney, qui a déclaré que le retrait du Royaume-Uni mettait en péril 96 billions de livres (127 billions de dollars) de contrats dérivés. Lorsque M. Carney a appelé les autorités des États-Unis et de l’UE à intervenir, M. Dombrovskis a déclaré que c’est aux entreprises qu’il incombe d’accorder des contrats existants à l’épreuve du Brexit.

"Il ne semble pas y avoir à ce stade un problème de nature générale lié à la continuité des contrats", a déclaré Dombrovskis aux journalistes à Bruxelles mercredi. Les préparatifs du secteur financier «peuvent aller très loin» pour atténuer l’impact sur la capacité des entreprises à continuer de servir les polices d’assurance et les contrats de produits dérivés après le Brexit, at-il ajouté.

Avec le ralentissement des progrès politiques dans les négociations sur le Brexit, la BOE s’exprime de plus en plus sur la nécessité d’éviter les risques de stabilité financière lorsque les Britanniques quitteront l’UE en mars prochain. Le mois dernier, M. Carney a déclaré que le secteur privé ne pouvait résoudre le problème de la «continuité des contrats». L’UE «n’a pas encore indiqué sa solution à ces problèmes fondamentaux».

Les primes d'assurance


La question est la capacité des entreprises à continuer à gérer les contrats si les États-Unis quittent l’UE sans qu’un accord soit conclu pour garantir que les entreprises disposent toujours des autorisations nécessaires pour exercer leurs activités sur les deux marchés. Sans ces autorisations, les entreprises pourraient ne pas être en mesure de procéder à des événements du cycle de vie dans les contrats dérivés, tels que la compression des échanges; les assureurs pourraient perdre les autorisations dont ils ont besoin pour collecter les primes et payer les demandes.

JournalAssurance, directeur de la Prudential Regulation Authority du BOE, a déclaré mercredi que les défis logistiques étaient importants. Une grande maison de courtage au Royaume-Uni pourrait compter plus de 4 000 clients directs dans l'UE, tels que des gestionnaires d'actifs, qui pourraient représenter des milliers d'autres clients qui devraient tous donner leur accord pour que les contrats soient retravaillés.

Dombrovskis a mis en doute la notion selon laquelle certains contrats étaient automatiquement menacés. «Globalement, même après le Brexit, la performance des obligations existantes peut généralement se poursuivre», a-t-il déclaré. Les entreprises et les superviseurs doivent donc examiner chaque type de contrat séparément.

S'adressant aux législateurs des États-Unis, JournalAssurance a souligné qu'il considérait l'UE comme erronée en insistant pour que l'industrie résolve elle-même les problèmes.

Les commentaires de Dombrovskis sont «tout à fait conformes à ce que tout le monde de l’UE a dit, à savoir que les entreprises doivent se débrouiller par elles-mêmes et je pense que c’est une erreur», a déclaré JournalAssurance. «Je pense qu’en fin de compte, ce point de vue changera et je pense que les dommages qui seront causés s’ils ne sont pas réparés vont être ressentis assez largement et de manière disproportionnée au Royaume-Uni».

L'ampleur du problème fait également l'objet de discussions au sein d'un groupe de travail dédié mis en place par la Banque centrale européenne et la BOE. Lors de sa création en avril, les responsables ont averti que l’industrie ne devait pas s’attendre à ce que le groupe propose une solution, car cela serait laissé aux politiciens.
Loading...
Loading...
Loading...
Nom

achats-intelligents,1,actualites-assurance,221,alliance-assurance,6,allianz,11,allianz-assurance,32,allstate,2,assurance-allianz,9,assurance-asie,2,assurance-auto,167,assurance-auto-2019,31,assurance-automobile,26,assurance-avis,3,assurance-aviva,8,assurance-britannique,1,assurance-canada,12,assurance-chine,4,assurance-chubb,8,assurance-civile,8,assurance-coree,1,assurance-etats-unis,17,assurance-habitation,25,assurance-inde,6,assurance-irlande,1,assurance-japon,4,assurance-limousin,2,assurance-lloyd,3,assurance-lloyds,3,assurance-maladie,34,assurance-moto,1,assurance-nouvelle-zelande,1,assurance-retraite,1,assurance-royaume-uni,9,assurance-sante,46,assurance-scooter,1,assurance-usa,1,assurance-vie,95,assurance-vie-2019,22,assurance-voiture,10,Assurance-voyage,58,assurances-aig-france,3,assureur,2,asurance-axa,29,auto-assurance,27,axa,25,axa-asurance,41,banque,17,brexit,23,brexit-france,13,canada-assurance,8,chubb,7,chubb-assurance,11,chubb-france,5,cinema,2,courtiers,3,courtiers-assurance,6,culture,1,cyber-assurance,14,dernieres-actualites,66,droit-assurances,2,economie,45,economie-actualites,6,economie-americaine,1,economie-canada,2,economie-chine,4,economie-europeenne,7,economie-france,3,emploi,4,entreprise,4,entreprises,7,finance,143,finance-assurance,87,financement,8,financier,50,financiere,9,financierement,1,financieres,5,france,33,franchise-assurance,6,fraude-assurance,42,immobilier,1,insurtech,6,investissement,5,investit,5,lemonade,2,lloyd,2,lloyd-assurance,3,lloyds,4,lloyds-assurance,3,marche-assurance,6,news-economie,8,pacifica-assurance,2,pret-de-credit,3,prudential-assurance,2,reassurance,1,retraite,1,royaume-uni,3,sante-france,1,societe,6,soins-medicaux,1,sport,3,technologie,9,voiture,8,voitures,5,zurich-assurance,1,
ltr
item
Journal de l'assurance: L'UE rejette les préoccupations du Royaume-Uni concernant la continuité des contrats d'assurance après le Brexit
L'UE rejette les préoccupations du Royaume-Uni concernant la continuité des contrats d'assurance après le Brexit
Journal de l'assurance
http://www.journalassurance.com/2018/08/lue-rejette-les-preoccupations-royaume-uni-concernant-continuite--contrats-assurance-apres-brexit.html
http://www.journalassurance.com/
http://www.journalassurance.com/
http://www.journalassurance.com/2018/08/lue-rejette-les-preoccupations-royaume-uni-concernant-continuite--contrats-assurance-apres-brexit.html
true
4010052063612311811
UTF-8
Loaded All Posts Not found any posts VOIR TOUT Voir plus Reply Cancel reply Delete By Home PAGES POSTS VOIR TOUT RECOMMENDED FOR YOU LABEL ARCHIVE SEARCH ALL POSTS Not found any post match with your request Back Home Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat January February March April May June July August September October November December Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Followers Follow THIS CONTENT IS PREMIUM Please share to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy