Dernières nouvelles: un tribunal français condamne la banque suisse UBS à 4,2 milliards de dollars

banque suisse UBS

Dernières nouvelles du procès de la banque suisse UBS en France (toutes les heures locales):

14h10

Un tribunal parisien a condamné la banque suisse UBS à payer 3,7 milliards d'euros d'amende pour avoir aidé des clients français fortunés à échapper à l'administration fiscale.

Le tribunal pénal a condamné mercredi UBS pour blanchiment de capitaux aggravé et sollicitation illégale de banques. Les médias français ont rapporté que l'amende énorme était une somme record pour une banque en France.

UBS, l’une des plus grandes banques de gestion de patrimoine au monde, affirme qu’il n’existe aucune preuve d’acte répréhensible et que l’affaire était fondée sur des considérations politiques.

Les enquêteurs ont déclaré que la banque suisse avait envoyé des employés solliciter de riches dirigeants ou athlètes lors de manifestations sportives ou musicales en France, les exhortant à placer leur argent en Suisse. Les avoirs illégalement dissimulés par des clients français en Suisse entre 2004 et 2012 s’élèveraient à quelque 10 milliards d’euros (10,75 milliards de dollars).

Lire aussi: Ce que les étudiants internationaux devraient savoir sur l’assurance maladie aux États-Unis

8h45

La banque suisse UBS risque une amende de plusieurs milliards d'euros alors qu'un tribunal parisien s'apprête à rendre un verdict sur les accusations selon lesquelles il a aidé des clients français fortunés à échapper aux autorités fiscales.

La décision dans le cas exceptionnel sera annoncée mercredi après-midi par un tribunal pénal français.

UBS AG, dont le siège est à Zurich, est l’une des plus grandes banques de gestion de patrimoine au monde. Elle est accusée de sollicitation illégale de banques et de blanchiment d’argent. Sa filiale française et cinq des principaux dirigeants d’UBS sont également en procès.

UBS nie avoir commis un acte répréhensible.

Les enquêteurs ont déclaré que la banque suisse envoyait depuis des années ses employés chercher des hommes d’affaires ou des sportifs fortunés lors de manifestations sportives ou musicales en France, les exhortant à placer leur argent en Suisse. Les avoirs illégalement dissimulés par des clients français en Suisse entre 2004 et 2012 s’élèveraient à quelque 10 milliards d’euros (10,75 milliards de dollars).
Share:
 
DMCA.com Protection Status