L'assouplissement de la réglementation des banques américaines est négatif pour les investisseurs et les contribuables

Dans une décision décevante, le Conseil de la Réserve fédérale a annoncé hier qu’à compter de cette année, il limiterait son utilisation de «l’objection qualitative» dans l’Analyse

Bâtiment de la Réserve fédérale à Washington

Dans une décision décevante, le Conseil de la Réserve fédérale a annoncé hier qu’à compter de cette année, il limiterait son utilisation de «l’objection qualitative» dans l’Analyse et la revue globales de capital (CCAR) de Dodd-Frank. En vertu du titre I de Dodd-Frank, les banques désignées d’importance systémique sont tenues de concevoir un modèle utilisant des scénarios de crise de la Réserve fédérale. Pour réussir le test de résistance, les banques doivent démontrer qu'elles seraient en mesure de satisfaire aux exigences de Bâle III en matière de fonds propres et de levier même en période de crise. C’est dans la partie qualitative de CCAR que la Réserve fédérale peut identifier et communiquer avec le marché si une banque a des problèmes de contrôle interne, de gestion des risques, de technologie de l’information, d’agrégation des données de risque et si une banque a la capacité de: Identifiez, mesurez, contrôlez et surveillez les risques de crédit, de marché, de liquidité et opérationnels même pendant les périodes de tension. Assouplir cette exigence, combinée à toutes les modifications apportées à Dodd-Frank depuis l’année dernière, est dangereux pour les investisseurs, sans parler des contribuables, en particulier si tard dans le cycle du crédit.

Selon le communiqué de presse de la Réserve fédérale américaine, «les modifications ont éliminé l'objection qualitative de la plupart des entreprises en raison des améliorations apportées à la planification des immobilisations par les plus grandes». la partie qualitative de CCAR. Il était interdit aux banques d’effectuer des distributions de capital jusqu’à ce qu’elles soient en mesure de remédier aux problèmes décelés par la Réserve fédérale dans l’exercice CCAR. Cette décision défait essentiellement l’examen qualitatif par le CCAR du processus de planification des immobilisations des banques.

"Il est absolument irresponsable de la part de la Fed de renoncer à son autorité de régulation de cette manière, plutôt que de conserver l'option de la surveillance qualitative, qui a déclenché des signaux d'alarme dans le passé", a déclaré l'ancien banquier d'investissement international Nomi Prins. «Après tout, nous parlons de ce que les banques considèrent comme un fardeau de déclaration par rapport à une surveillance nécessaire qui pourrait détecter les signes d’un crédit imminent ou d’une autre forme de crise liée au secteur bancaire du point de vue du capital ou de la gestion des risques internes. Pourquoi prendre ce risque au nom du reste de notre pays ou du monde? ”

Dans son article sur la décision de la Réserve fédérale américaine, le Wall Street Journal écrivait que «les régulateurs ont dénoncé la pratique consistant à faire publiquement honte aux plus grandes banques du pays par le biais d’examens de« test de résistance ». crise. "Ce n'est pas honteux du public. C'est ce qu'on appelle les régulateurs qui font leur travail, c'est-à-dire fournir aux marchés une transparence sur les difficultés que peuvent rencontrer les banques. Sans transparence, les investisseurs en actions et en obligations ne peuvent pas discipliner les banques.

Lire aussi: Les sociétés de cannabis américaines voient les conditions financières s'améliorer

Le mois dernier, la Réserve fédérale américaine a annoncé qu'elle soulagerait les entreprises moins complexes des exigences en matière de tests de résistance et du CCRA en les faisant passer à un cycle de tests de résistance prolongé pour cette année. L’allégement s’applique aux entreprises dont l’actif consolidé total se situe entre 100 et 250 milliards de dollars ».

Les investisseurs en obligations bancaires, en particulier, devraient s’inquiéter de l’assouplissement récent de la réglementation bancaire. Immédiatement après l'annonce hier de la décision de la Réserve fédérale américaine, Christopher Wolfe, responsable des banques nord-américaines et directeur général de Fitch Ratings, a déclaré: Ce test nous conforte dans l’opinion selon laquelle l’environnement réglementaire est assoupli, ce qui est un facteur négatif pour les créanciers bancaires. des transactions financières.

En outre, il ya un mois, la Réserve fédérale a annoncé qu’elle informerait davantage les banques de la manière dont elle utilisait les données bancaires dans son modèle pour déterminer si les banques étaient suffisamment capitalisées en période de crise. Dans son commentaire sur les récentes décisions fédérales, le président et chef de la direction de Better Markets, Dennis Kelleher, a déclaré: «Les tests de résistance et leur divulgation exhaustive ont été l'un des mécanismes clés utilisés pour rétablir la confiance en ces banques et organismes de réglementation. En offrant plus de transparence aux banques en réponse à leurs plaintes tout en réduisant la transparence pour le public, on risque d’arracher la défaite aux griffes de la victoire dans le régime des tests de résistance de la Fed. "

Gregg Gelznis, analyste des politiques au Center for American Progress, s’inquiète également des modifications récemment apportées par la Réserve fédérale américaine aux tests de résistance du CCAR. «Alors que le président de la Réserve fédérale, Jay Powell, et le vice-président de la supervision, Randal Quarles ont longuement parlé de la nécessité d'accroître la transparence des tests de résistance, cette transparence ne va que dans un sens.» Il a expliqué que la décision de la Réserve fédérale «profite à Wall Street aux dépens du public. La Fed a mis au point des règles qui fourniraient aux banques davantage d'informations sur les scénarios et modèles de tests de résistance. Dans le même temps, ils ont maintenant rendu le régime de test de résistance moins transparent pour le public en supprimant l'objection qualitative, au lieu d'évaluer les contrôles de planification des immobilisations et la gestion des risques en privé dans le processus de supervision. "

COMMENTS

Loading...
Loading...
Loading...
Nom

achats-intelligents,1,actualites-assurance,221,alliance-assurance,6,allianz,11,allianz-assurance,32,allstate,2,assurance-allianz,9,assurance-asie,2,assurance-auto,167,assurance-auto-2019,31,assurance-automobile,26,assurance-avis,3,assurance-aviva,8,assurance-britannique,1,assurance-canada,12,assurance-chine,4,assurance-chubb,8,assurance-civile,8,assurance-coree,1,assurance-etats-unis,17,assurance-habitation,25,assurance-inde,6,assurance-irlande,1,assurance-japon,4,assurance-limousin,2,assurance-lloyd,3,assurance-lloyds,3,assurance-maladie,34,assurance-moto,1,assurance-nouvelle-zelande,1,assurance-retraite,1,assurance-royaume-uni,9,assurance-sante,46,assurance-scooter,1,assurance-usa,1,assurance-vie,95,assurance-vie-2019,22,assurance-voiture,10,Assurance-voyage,58,assurances-aig-france,3,assureur,2,asurance-axa,29,auto-assurance,27,axa,25,axa-asurance,41,banque,17,brexit,23,brexit-france,13,canada-assurance,8,chubb,7,chubb-assurance,11,chubb-france,5,cinema,2,courtiers,3,courtiers-assurance,6,culture,1,cyber-assurance,14,dernieres-actualites,66,droit-assurances,2,economie,45,economie-actualites,6,economie-americaine,1,economie-canada,2,economie-chine,4,economie-europeenne,7,economie-france,3,emploi,4,entreprise,4,entreprises,7,finance,143,finance-assurance,87,financement,8,financier,50,financiere,9,financierement,1,financieres,5,france,33,franchise-assurance,6,fraude-assurance,42,immobilier,1,insurtech,6,investissement,5,investit,5,lemonade,2,lloyd,2,lloyd-assurance,3,lloyds,4,lloyds-assurance,3,marche-assurance,6,news-economie,8,pacifica-assurance,2,pret-de-credit,3,prudential-assurance,2,reassurance,1,retraite,1,royaume-uni,3,sante-france,1,societe,6,soins-medicaux,1,sport,3,technologie,9,voiture,8,voitures,5,zurich-assurance,1,
ltr
item
Journal de l'assurance: L'assouplissement de la réglementation des banques américaines est négatif pour les investisseurs et les contribuables
L'assouplissement de la réglementation des banques américaines est négatif pour les investisseurs et les contribuables
Dans une décision décevante, le Conseil de la Réserve fédérale a annoncé hier qu’à compter de cette année, il limiterait son utilisation de «l’objection qualitative» dans l’Analyse
https://3.bp.blogspot.com/--txCExHNx-U/XNV-FtiJgfI/AAAAAAAAEd0/PhVmjjvJxIobg-Jm0g1RJ69XXA7ZvojzQCLcBGAs/s400/B%25C3%25A2timent%2Bde%2Bla%2BR%25C3%25A9serve%2Bf%25C3%25A9d%25C3%25A9rale%2B%25C3%25A0%2BWashington.jpg
https://3.bp.blogspot.com/--txCExHNx-U/XNV-FtiJgfI/AAAAAAAAEd0/PhVmjjvJxIobg-Jm0g1RJ69XXA7ZvojzQCLcBGAs/s72-c/B%25C3%25A2timent%2Bde%2Bla%2BR%25C3%25A9serve%2Bf%25C3%25A9d%25C3%25A9rale%2B%25C3%25A0%2BWashington.jpg
Journal de l'assurance
http://www.journalassurance.com/2019/05/lassouplissement-de-la-reglementation-des-banques-americaines-est-negatif-pour-les-investisseurs.html
http://www.journalassurance.com/
http://www.journalassurance.com/
http://www.journalassurance.com/2019/05/lassouplissement-de-la-reglementation-des-banques-americaines-est-negatif-pour-les-investisseurs.html
true
4010052063612311811
UTF-8
Loaded All Posts Not found any posts VOIR TOUT Voir plus Reply Cancel reply Delete By Home PAGES POSTS VOIR TOUT RECOMMENDED FOR YOU LABEL ARCHIVE SEARCH ALL POSTS Not found any post match with your request Back Home Sunday Monday Tuesday Wednesday Thursday Friday Saturday Sun Mon Tue Wed Thu Fri Sat January February March April May June July August September October November December Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec just now 1 minute ago $$1$$ minutes ago 1 hour ago $$1$$ hours ago Yesterday $$1$$ days ago $$1$$ weeks ago more than 5 weeks ago Followers Follow THIS CONTENT IS PREMIUM Please share to unlock Copy All Code Select All Code All codes were copied to your clipboard Can not copy the codes / texts, please press [CTRL]+[C] (or CMD+C with Mac) to copy