Affichage des articles dont le libellé est droit-assurances. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est droit-assurances. Afficher tous les articles

Greenlight Re investit dans une entreprise blockchain basée à Hong Kong

Greenlight Re investit entreprise

Une division de Greenlight Capital Re a investi dans une entreprise liée à la blockchain basée à Hong-Kong.

Le réassureur spécialiste des assurances multirisques, dont le siège est aux îles Caïmans, a déclaré qu'il poursuivait un investissement stratégique dans les plates-formes Galileo par l'intermédiaire de sa branche Greenlight Re Innovations. Greenlight Re n’a pas révélé le montant en dollars, bien que l’investissement fasse partie du financement de série A de Galileo.

Simon Burton, président-directeur général de Greenlight Re, a déclaré que l'investissement était un élément clé qui l'aiderait à puiser dans la blockchain pour ses activités d'assurance.

«L’équipe de gestion de Galileo possède une combinaison unique d’expérience en matière de leadership dans le secteur des assurances et de son expertise dans l’application de la technologie de comptabilité distribuée [blockchain] à des applications d’assurance dans le monde réel», a déclaré Burton dans ses remarques préparées. «Nous sommes ravis de ce partenariat et de l’opportunité de bâtir une entreprise du futur."

Galileo Platforms est une activité de plate-forme d’assurance et de réassurance en tant que service (PAAS), actuellement axée sur les marchés émergents d’Asie. Galileo a été lancé en mai 2016 et ses fondateurs, Mark Wales et Annette King, sont des dirigeants chevronnés de la région Asie-Pacifique. C-Suite possède une vaste expertise dans les domaines de l'assurance, de la gestion de patrimoine et des banques, travaillant pour des sociétés telles que Deloitte, Capgemini, Manuvie, AXA, et Mercer, selon l'annonce de la transaction.

Greenlight Re Innovations a déclaré croire que la blockchain pouvait potentiellement restructurer de manière spectaculaire la manière dont l’assurance est distribuée. Selon lui, la plate-forme sécurisée de Gallieo réduit les coûts informatiques et élimine les composants coûteux et à faible valeur de la chaîne de distribution d’assurances.

Il s'agit du premier investissement annoncé par Greenlight Re Innovations depuis son lancement en mars 2018 avec pour mission de rechercher des opportunités en matière de technologie et d'innovation pour les marchés de la réassurance et de l'assurance.

Dans leurs remarques préparées, King and Wales a déclaré qu'ils étaient "sortis" du Greenlight Re. Il est l'investisseur principal de son financement de série A.

«Nous partageons une vision commune, à savoir que la technologie blockchain peut transformer le secteur des assurances en permettant une conception de produit plus agile, en rendant les transactions plus transparentes et en permettant des transactions en temps réel entre toutes les parties», a déclaré King and Wales.

Lancé en 2004, Greenlight Re est un réassureur spécialisé dans les assurances IARD avec des sociétés basées aux Iles Caïmans et en Irlande. Greenlight Re fournit des produits et des services de gestion des risques aux marchés de l'assurance, de la réassurance et des autres risques.

Source: Greenlight Capital Re


Share:

Droit de l'assurance et de la réassurance UE - France

droit assurances

Changements réglementaires Assurance droit France - UE


Les lois et la jurisprudence récentes entraînent également des changements dans la pratique de l'assurance. Différents décrets / ordonnances ont été publiés en vertu de la loi Sapin II sur la transparence et la lutte contre la corruption du 9 décembre 2016 (Sapin II). Sapin II vise à promouvoir la transparence, la lutte contre la corruption et la modernisation de l’économie et contient plusieurs mesures qui auront un impact direct et indirect sur le secteur de la (ré) assurance. Sapin II renforce les pouvoirs de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) (voir questions 14, 29 et 36) et autorise le Conseil supérieur de la stabilité financière à limiter le remboursement des contrats d’assurance vie si ce remboursement constitue une menace grave pour la situation financière des organismes d'assurance ou pour la stabilité du système financier.


Droit européen de l'assurance et de la réassurance

Les directives de l'Union européenne constituent la principale source du régime administratif et financier des compagnies d'assurance et de réassurance (directive 2009/138 / CE du 25 novembre 2009 sur l'accès aux activités d'assurance et de réassurance (directive Solvabilité II)); Directives de l'Union européenne sur l'assurance vie et non-vie définissant les principes régissant le droit d'établissement de la libre prestation de services (directives sur l'assurance), les activités d'intermédiation et la distribution de produits d'assurance (directive 2002/92 / CE sur Directive sur l’intermédiation en assurance), qui sera abrogée par la directive 2016/97 / CE sur la distribution d’assurances à compter du 23 février 2018).

Droit français des assurances et de la réassurance

Les directives de l'UE susmentionnées ont été transposées en droit français et les règles correspondantes figurent dans le code des assurances. Des règles spécifiques applicables aux activités d'assurance et de réassurance figurent également dans le code monétaire et financier.
Les autres sources de droit pour les activités d’assurance et de réassurance sont les suivantes:

  • Code civil.
  • Jurisprudence établie notamment par la Cour de cassation française.
  • Coutume professionnelle (par exemple, concernant la relation entre les assureurs et les courtiers).
Share:
 
DMCA.com Protection Status